Pourquoi l’homme est la source des problèmes dans les transports ?

« La RATP, c’est nul ! La SNCF est toujours en retard. Franchement, Serge le lapin n’est pas très rapide pour un lapin… »  Bref, pas besoin d’aller chercher très loin pour entendre les gens se plaindre sur les services des transports en commun, il n’y a qu’à regarder sur la page O’WayLes réponses à la question de la semaine et le témoignage d’un youtubeur sont unanimes :

Les transports en commun, faut que ça change !

Du coup, les pauvres martyres que sont la RATP et la SNCF essayent tant bien que mal de nous écouter. Ils font des efforts, par exemple, la SNCF a annoncé il y a quelque temps, sa volonté de digitaliser ses trains avec la mise en place du WI-FI à bord. C’est génial ! La RATP va rénover le RER A et certains transiliens cet été. Génial aussi ! Mais, est ce qu’on sera pour autant satisfait ? Pas sûr. La vérité, c’est qu’on ne sera jamais satisfait.

On est humain après tout et on aime se plaindre.

Peut-être que le principal problème des transports en commun est humain ? C’est ce qu’on va essayer de démontrer dans cet article.

Sommes-nous des humainsoudes animaux - (1).png

1) L’hygiène à bord

A chaque fois qu’on prend les transports en commun, il y a toujours cette odeur de pisse infâme qui me remonte dans les narines. Quand je rentre dans un wagon ça sent le jus d’aisselles de partout, la transpiration et alors en été, c’est la catastrophe !

La solution serait d’installer des déodorants dans les wagons ? Des douches à chaque station ? NO WAY ! Il faut que les gens prennent des douches, aillent aux toilettes, vomissent dans les poubelles…Tout simplement, vivre comme des humains et non des animaux.

2) Les harcèlements dans les transports

Un fléau sans fin, notamment pour les femmes. Apparemment 100% des femmes ont déjà été victime d’harcèlement dans les transports. La solution serait de mettre des agents de sécurité dans chaque wagon ? Séparé les hommes et les femmes ? NO WAY ! 

Il faut que les hommes apprennent à se masturber chez eux, qu’ils prennent des cours de séduction et qu’ils considèrent les femmes avec respect…Tout simplement, vivre comme des humains et non des animaux.

3) Le retard des transports

A chaque fois qu’un train est en retard, on pète tous un câble comme si c’était la fin du monde alors que le prochain est dans 4 minutes. 4 minutes ! Ce n’est rien dans une vie. Mais, on croit encore qu’un monde sans retard est possible. Dans notre société où tout va vite pourquoi ne pas prendre le temps de ralentir ? Si on n’était pas tout seul dans notre coin à ruminer, est ce que le retard nous affecterait autant ? NO WAY !

Il faut qu’on apprenne à partager nos galères, à s’ouvrir aux autres passagers empruntant le même trajet…Tout simplement, vivre comme des humains et non des animaux.

4) La sécurité à bord

Honnêtement, quand on prend les transports en commun, on est jamais vraiment rassuré à 100%. Pourtant, on croit que la solution est de mettre des militaires à chaque wagon ? NO WAY !

Il faut qu’on apprenne à se défendre ensemble, qu’on puisse compter sur tous les passagers du même wagon…Tout simplement, vivre comme des humains et non des animaux.

Conclusion

Quand on ressent un problème, on pense que la solution se trouve à l’extérieur alors qu’elle est à l’intérieur.

Tu veux que les transports changent - Commence par changer

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s