Day 3 : The MVP is … ?

Hello chère communauté ! Nous revoici pour de nouvelles aventures en ce 3ème jour de dur labeur.

Si ma mémoire est bonne, on s’était quitté sur une notion bien obscure : la landing page !

La landing page, comme dirait mon ami Google traduction, représente une page de lancement. C’est un moyen facile à mettre en place qui ne demande pas des heures d’investissements, encore moins de développement et qui est efficace pour tester l’intérêt de son idée. Et, oui c’est bien ça le premier objectif : Tester son idée pour voir s’il existe réellement un besoin.

Alors évitez de vous lancer dans des études de marché à n’en plus finir qui vous coûteront une main, des benchmarking…S’il devait y avoir une règle à suivre au tout début, ce serait :

« Tu prouveras que ton idée est bonne, en faisant le moins d’effort possible. »

Pas mal comme principe vous ne trouvez pas ? Dans le jargon entrepreneurial, on parle de MVP. Je vous vois venir les fans de NBA, cela n’a rien à voir ! Le Minimum Viable Product, encore notre ami Google qui nous aide et nous dit que c’est « le produit minimum qui m’aide à prouver qu’il y a un marché ».

Monsieur je sais tout !! Comment qu’on fait pour tester son idée alors ? C’est trop théorique pour moi, je me croirais à l’école.

Sois rassuré petit padawan ! Je vais te dévoiler 3 astuces qui traînent sur le web.

  1. Utiliser la landing page et un formulaire d’inscription. La fameuse landing page ! Elle va vous servir non seulement à voir si le nombre de visiteurs est significatif. Mais surtout, une autre mesure intéressante à regarder, le taux de conversion. En gros, cela correspond aux nombres de visiteurs qui ont visités votre landing page et qui se sont inscrits (conversion) via le formulaire. Un Blogger disait que si l’on atteignait pas au moins 30% de taux de conversion en 3 semaines, c’était que l’idée n’était pas forcément si bonne que ça ! (A l’heure où je vous parle, cela fait 3 jours que ma landing page est en ligne et j’ai un taux de conversion de 1%, on y croit aller plus que 29% ! Sinon c’est qu’elle était pourrie mon idée…)
  2. Faire une vidéo démo. Des images, vidéos valent mieux que de longs discours. Une petite vidéo explicative aide à attirer les gens et à améliorer leur compréhension de ce que vous proposez. (Là mienne est en cours de réalisation)
  3. Tester dans une rue ou un quartier. Imprimez des flyers et diffusez-les systématiquement dans les boites aux lettres et magasins, passez vous présenter dans les entreprises, éventuellement faites de la distribution « à la main » ou sur les pare-brises… avec un numéro de contact. Si après quelques jours personne ne vous a appelé c’est peut-être qu’il n’y a pas de besoin (ou que vous êtes dans le mauvais quartier).

Avec ces 3 astuces, tu es armé pour démarrer ! Une autre possibilité est de tester votre idée lors de votre recherche d’associés.

Rechercher des associés ? Mais non, tu es malade monsieur je sais tout ! Imagines, il te vole l’idée ?

Petit Padawan, attends le prochain article et je te soulagerais de cette paranoïa !

P.S : Plus d’excuse, je veux du taux de conversion ^^

C’est par ici que ça se passe –> OWay

Portez-vous bien chère communauté ! Your way is my way !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s